Trapeze

Trapèze


Le trapèze qui nous tend les épaules et le cou

Le muscle Trapèze recouvre une zone étendue et a de nombreuses fonctions. C’est un muscle important de la partie postérieure du cou mais aussi de l’épaule et du dos. Il se situe en superficie de tous les autres muscles de la partie postérieure du cou, des épaules et de la partie supérieure du dos. Il agit comme extenseur et rotateur de la tête et du cou et mobilise aussi la scapula (anciennement nommé omoplate). C’est le muscle qui fait le plus souvent l’objet de massage informel entre amis.

Chez beaucoup de personnes, il est un des principaux site d’accumulation des tensions quotidiennes : charges à porter (asymétrique avec le sac-à-main ou la sacoche, symétrique pour le sac-à-dos…), à soulever (les courses, les enfants, les cartons de déménagement…) ou plus subtilement psychologiques (quand on a l’impression de porter le monde sur ses épaules).

Quelques étirements du muscle trapèze

N°1

Vous êtes assis au bord d’une chaise, les pieds à plat écartés de la largeur des épaules. Vos bras sont ballants entre vos genoux. Vous laissez tomber doucement la tête en avant sans bloquer votre respiration. Vous pouvez effectuer des petits mouvements rotatifs en demi cercle en basculant la tête très lentement, millimètre par millimètre, d’un côté puis de l’autre. Attention, vous ne devez pas effectuer de cercle complet. Les extensions vers l’arrière n’apportent pas grand chose d’utile, voire peuvent être délétères.

Vous entendez des petits crépitements comme des grains de sable ? Pas de panique !  Ce sont des petites bulles de gaz et/ou le frottement de ligaments. En revanche, si vous avez une sensation de chaleur dans la zone “qui crépite”, arrêtez l’étirement et consultez votre médecin pour des examens complémentaires : cela pourrait être un début d’arthrose cervicale.

Cet étirement peut aussi s’effectuer debout.

N°2:

En position de départ allongé sur le dos, décollez les jambes et le bassin vers le haut (vous pouvez vous aider avec les bras), puis basculez doucement les jambes derrière votre tête, sans toutefois forcer si vous avez les cervicales fragiles. Les jambes peuvent être tendues ou fléchies en fonction de votre souplesse du moment. Revenez ensuite doucement à la position initiale en fléchissant les jambes. Stabilisez-vous avec vos bras.

Cet étirement concerne également plusieurs muscles du dos.

On effectue toujours les étirements avec des respirations lentes et amples en inspirant par le nez et en expirant par la bouche sans retenir son souffle.

Si malgré ces étirements, le mal persiste (sensation de boule dure ou raideur de mouvement), la solution est par ici.

Prenez soin de vous!

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *