colonne vertébrale


La colonne vertébrale ou rachis est l’axe de notre corps. Elle définit l’organisation de notre tronc et des organes qui y logent.

Une structure saine et en place est absolument indispensable pour le maintien d’une bonne santé.

Voyons ensemble comment elle se structure et quelles sont les principales déformations qui peuvent l’affecter.

La colonne vertébrale

Structure générale

Le rachis, ou colonne vertébrale, est un tube osseux qui mesure environ 70 cm à l’âge adulte. Elle constitue l’axe du tronc et surtout protège la moelle épinière. Elle se compose de 33 vertèbres. Or certaines d’entre elles sont soudées (sacrum et coccyx). Elle ne possède alors que 26 os.

On compte:

  • 7 cervicales (dont l’Atlas et l’Axis) qu’on dénomme C1, C2, C3, etc.
  • 12 thoraciques (anciennement nommées dorsales), qu’on dénomme T1, T2, T3, etc.
  • 5 lombaires, qu’on dénomme L1, L2, etc. (vous avez compris le principe)
  • 5 sacrées qui sont soudées et qu’on appelle le sacrum (S1, S2, etc.)
  • 4 coccygiennes qui sont elles aussi soudées (Co1, Co2, etc.)

La colonne vertébrale possède 4 courbures antéro-postérieures. Elle n’est pas droite comme un I.

La courbure cervicale est concave vers l’arrière comme cette parenthèse ). La thoracique est convexe vers l’arrière comme ( , la lombaires est concave vers l’arrière comme les cervicales ) et la sacro-coccygienne est convexe vers l’arrière comme la thoracique ( .

Deux vertèbres spécifiques: Atlas et Axis

L’Atlas et l’Axis sont les deux premières vertèbres cervicales. Elles ont des structures uniques. Ces formes particulières permettent la rotation de la tête.

Atlas (en gris)

L’Atlas est la première cervicale. Elle est plutôt plate et n’a pas de corps vertébral à part entière. Elle est comme un anneau constitué de deux masses latérales qui s’articulent avec le crâne et l’Axis. Elle n’a pas non plus d’apophyse épineuse (ce sont les pointes que l’on sent lorsque l’on passe notre main sur notre colonne).

Axis (en bleu)

L’Axis a la particularité d’avoir comme un pivot qui part vers le haut (apophyse ondotoïde). L’Atlas va s’emboîter dedans pour permettre au crâne de pivoter.

Eléments intervertébraux

Disques intervertébraux et hernie

Afin que les vertèbres, qui sont des corps osseux, ne s’usent pas en bougeant, nous avons des disques intervertébraux. Ce sont eux qui “font des hernies”. Les hernies sont une inflammations du disque intervertébral. Le disque inflammé va former une poche qui va sortir de son axe de base (c’est une partie, l’anneau fibreux, qui est lésé et le noyau pulpeux du disque va exercer une pression et déformer la paroi). Sortant de sa loge, le disque va pousser d’autres corps fibreux, voire les irriter: des nerfs, des muscles. C’est pour cela qu’une hernie est douloureuse.

Ces disques intervertébraux forment alors une articulation synoviale.

Il y a tout de même une exception: celle des deux premières cervicales Atlas et Axis vues ci-dessus.

Ligaments

Pour que les os ne partent pas dans tous les sens, ils sont liés par les ligaments. Et il y en a pas mal!

Nous trouvons les:

  • ligaments jaunes qui relient les corps des vertèbres les uns aux autres
  • ligaments longitudinaux antérieurs et postérieurs qui forment comme un manteau sur toutes les vertèbres.
  • ligaments inter- et supra-épineux et qui relient entre elles les apophyses épineuses (vous vous souvenez? Ce sont les bosses que l’on touche lorsque l’on passe la main sur notre colonne.)

Muscles

Et oui! Nous avons aussi des muscles pour maintenir le rachis en position érigée. Ce sont les muscles posturaux.

Nous trouvons les :

  • muscles interépineux entre les apophyses épineuses,
  • muscles intertransversaires entre les apophyses transverses
  • muscles rotateurs du rachis qui relient une vertèbre à une autre pour permettre, comme  leur nom l’indique, d’effectuer des rotations, par exemple d’avoir le bassin doit et les épaules tournées d’un côté ou de l’autre.

La colonne vertébrale est donc un système complexe articulaire, maître de notre squelette et de notre appareil locomoteur.

Et parfois, elle développe des déformations. Nous n’étudierons pas toutes les pathologies du rachis, nous ne parlerons que des trois principales déformations.

Les principales déformations

Scoliose

La scoliose se manifeste souvent chez l’enfant aux alentours de sept ou huit ans. Elle s’accentue à l’adolescence si elle n’est pas traitée. Elle peut parfois apparaitre à l’âge adulte ou être la conséquence d’une autre maladie.

La scoliose est une déformation de la courbure de la colonne sur plusieurs plans. C’est-à-dire que le rachis ne va pas rester droit, vu de dos, comme il le devrait mais se désaxer et former une courbure pathologique.

La scoliose se traite en général par de la kinésithérapie. On recommande fortement la natation qui aide le dos à s’étirer et on demande au patient d’éviter tous les sports qui suscitent des percussions (course à pieds, équitation, etc.).

Scoliose et shiatsu

Le shiatsu accompagne très bien, en plus de la kiné, les petits patients atteints de scoliose. En assouplissant les muscles, le shiatsu va permettre au rachis de se détendre. Une position scoliotique provoque en effet de fortes tensions. Le travail en kiné sera ainsi potentialisé par le shiatsu.

Hyper-lordose

L’hyper-lordose se retrouve la plupart du temps en zone lombaire. Ce sont communément les personnes exagérément cambrée. Cette courbe, à terme, peut pincer les disques intervertébraux et provoquer des hernies discales douloureuses. Ces personnes ont souvent mal dans le bas du dos, évidemment.

Hyper-lordose et shiatsu

Le shiatsu va aider la personne souffrant de lordose à relâcher les tensions musculaires au niveau des lombaires. Un travail visé sur le sacrum va aider à étirer la colonne en douceur et proposer ainsi au corps, doucement, petit à petit, à retrouver une posture plus juste.

D’autre part, un travail sur les viscères sera également nécessaires.

Peut-être y aura-t-il aussi besoin d’une manipulation chez un ostéopathe pour remettre le bassin qui sera ici en antéversion.

Cyphose

La cyphose se retrouve généralement en zone thoracique, très souvent chez les personnes âgées. Le fameux “tiens-toi droit!” de nos parents prend ici tout son sens. A force de rester bossu, la colonne va au fur et à mesure gardée ce pli… La cyphose peut s’accompagner de lordoses lombaire et cervicale de compensation.

Cyphose et shiatsu

En travaillant sur les tensions musculaires le long de la colonne vertébrale, la personne souffrant de cyphose verra sa douleur apaisée grâce au shiatsu. Avant que la cyphose ne soit “figée”, s’il vous plaît, faites l’effort de vous tenir droit/e. De bonnes habitudes dès l’enfance ne pourront qu’être salutaire pour la suite.

D’autre part, une cyphose entraîne une compression du sternum et énergétiquement une mauvaise appréhension des émotions. Ou peut-être vous courbez-vous pour cacher une poitrine qui vous dérange ou tout simplement vous protéger des émotions des autres car vous êtes à fleur de peau… Dans le suivi shiatsu de la cyphose, on travaille donc aussi de manière attentive sur le sternum et la cage thoracique.

Peut-être y aura-t-il aussi besoin d’une manipulation chez un ostéopathe pour remettre le bassin qui sera ici en retroversion.

 

Conclusion

La colonne vertébrale, ou rachis, est notre pilier. Un pilier tordu entrainera des déséquilibres aussi bien posturaux qu’organiques.

Prenez soin de votre dos!

D’ailleurs, pour pallier au maux de dos, on conseille souvent de renforcer la ceinture abdominale…

Tenez-vous droit, ne faites pas de rotation en portant des poids lourds, fléchissez les jambes lorsque vous devez ramasser quelque chose au sol (ça vous fera au passage des cuisses et des fessiers plus toniques) et étirez-vous!

A bon entendeur, prenez soi de vous!

 

 

Sources et crédits photos: tes.com, Clés de biologie humaine PCEM de René Ferrera et Daniel Caro Editions Alpha-Pict/CNED, pinterest.com, clinique-du-dos.com, hopital-tour.com, osteopathefecamp.fr, lesmauxdedos.com, lafybroetmoi.com

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *