aromathérapie des familles – les huiles essentielles à avoir chez soi


La famille et les huiles essentielles. Un sujet sensible mais ô combien de plus en plus au coeur des préoccupations des personnes souhaitant moins consommer de médicaments. On parle de plus en plus des huiles essentielles et de leur efficacité. On entend aussi des mises en garde sur leur toxicité. La plupart des pharmaciens sont formés à l’aromathérapie, mais on n’ose pas toujours leur demander conseil (à tort!).

Donc, on voudrait diminuer la consommation de médicaments mais on n’ose pas se lancer, on a peur de mal utiliser une huile. Surtout quand on a des enfants. Alors, à contre-coeur, on continue à prendre du paracétamol, des anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), des anti-douleurs, etc.

Nous allons ensemble balayer les principaux désagréments du quotidiens et y associer une huile essentielle.

MISE EN GARDE: avant d’utiliser une huile essentielle, assurez-vous de ne pas y être allergique. On essaye d’abord en mettant une petite goutte dans le creux du coude et on observe. SI la peau ne réagit, à priori, c’est bon.

ATTENTION: les personnes épileptiques et/ou asthmatiques doivent consulter un professionnel de santé avant tout utilisation des huiles essentielles. Elles pourraient déclencher des crises.

N’hésitez pas à (re)consulter l’article sur les modes d’utilisation des huiles essentielles.

Pour les bébés

Attention, avec les tout petits. Mais eux aussi peuvent bénéficier des huiles essentielles, à condition de bien les choisir et de bien les utiliser.

En toute sécurité, pour les bébés à partir de 3 mois, on pourra utiliser quatre huiles essentielles: la lavande officinale, la mandarine, le bois de hô (ou bois de rose – mais le bois de hô coûte moins cher et ce sont les mêmes COV) et l’eucalyptus radiata.

Plus le bébé va grandir, plus il pourra potentiellement être en contact direct avec l’HE.

ouin ! j’arrive pas à dormir!

Vos deux meilleures amies seront alors soit la lavande officinale, soit la mandarine. Pour les très petits, on préfèrera tout de même la lavande.

On fera tomber une goutte sur le coin du matelas tout en haut d’un côté et sur le coin opposé en diagonale aux pieds du lit. Si bébé a tendance à se blottir dans les coins du lit, on préfèrera faire tomber les gouttes sur le tour de lit. On peut aussi faire tomber une goutte sur la turbulette.

bébé est malade

Déjà, ça nous fend toujours le coeur de les voir tousser, moucher, cracher, devenir tout rouge de fièvre.

Le conseil numéro un est de bien le moucher. On met bébé sur le côté. Ensuite on presse fort sur une pipette de sérum physiologique dans la narine qui se situe en haut. (la narine gauche si bébé est couché sur son côté droit et vice et versa). Il va râler, mais c’est le meilleur remède pour éliminer le maximum de microbes.

Pour booster leur immunité, on attendra, par principe de précaution, les 6 mois de bébé pour lui masser les pieds avec du bois de hô. On diluera bien l’HE surtout. L’idéal est de faire soi-même son mélange: 50ml d’huile d’amande douce pour 1 à 2,5 ml d’HE.

bébé tousse, mouche

Bref, bébé a une bonne rhino-pharyngite, voire un début de bronchite. On ne s’affole pas. On se rappelle bien que s’il a de la fièvre depuis 3 jours, on file chez le pédiatre, c’est peut-être bactérien.

Pour les troubles des voies ORL, on aime l’eucalyptus radiata. Attention, pas le globulus ni le citronné. Et oui, c’est bien le piège de l’eucalyptus, il y en a de différents chémotypes. Pour les enfants jusqu’à 7 ans, on n’utilisera que l’eucalyptus radiata (une histoire de neurotoxicité).

Pour le tout petit, on utilisera l’HE en diffusion humide (cf article “utilisation des HE“). A partir de 9 mois, on pourra lui masser les pieds selon le même principe de dilution que pour le bois de hô: 50ml d’amande douce et 1 à 2,5ml d’HE. Si on veut rebooster l’immunité en même temps, on prendra toujours 50ml d’amande douce et on ajoutera 1 ml de bois de hô et 1 ml d’eucalyptus radiata.

bébé vomit

Désolée, les mamans, mais là, personnellement, je n’aime pas conseiller des HE pour les vomissements de bébé. Ce sera donc pas d’HE en ce qui me concerne.

RAPPEL: si votre enfant a une forte fièvre et/ou de la fièvre depuis trois jours, vous devez impérativement consulter un médecin. Tout changement dans le comportement de bébé (ne rit plus, ne sourit plus, dort tout le temps) doit vous alerter.

Les enfants de 2 à 7 ans

On reprendra les mêmes que pour les bébés.

On pourra rajouter aussi le ravintsara en booster d’immunité et pour les infections des voies ORL.

Maman, j’ai mal à l’oreille

Aïe, ça fait vraiment très mal une otite. Et les otites séreuses aussi. Dans ce cas, on pourra appliquer une goutte d’eucalyptus radiata sur notre index. On frottera notre autre index dessus. Et avec les deux doigts on va masser délicatement par des aller-retours légers les trompes d’Eustache. On le fait jusqu’à quatre fois par jour. Ca, on peut l’ajouter sans risque au traitement allopathique du médecin.

il tousse gras

La toux grasse est une toux qui graillonne, accompagnée de glaires.

On pourra leur masser les pieds avec un mélange de 50ml d’huile d’amande douce et rajouter 2,5 à 5 ml d’HE d’eucalyptus radiata et de ravintsara. On ne dépassera jamais au grand jamais 10% d’HE dans un mélange pour les enfants. On préfèrera rester à 2,5 voire 5% maximum. En tout biensûr.

Si vous faîtes une synergie, vous mettrez 1ml de bois de hô, 1ml d’eucalyptus radiata et 1ml de ravintsara.

On pourra aussi masser le thorax devant et derrière au lever et au coucher.

il tousse sec

Une toux sèche n’émet pas de glaires. Elle est claquante, sonore.

C’est peut-être une trachéite. Dans un mélange avec du ravintsara et de l’eucalyptus radiata, on pourra rajouter de la camomille romaine.

La camomille aura un rôle apaisant pour limiter les spasmes.

Les plus grands (après 7 ans)

il est stressé

Et oui, nos enfants aussi souffrent parfois de stress.

Là, il faut identifier si c’est bien un stress ponctuel ou une angoisse.

Pour le stress, on pourra le masser avec une goutte de lavande officinale sur le plexus solaire au moins deux fois par jour.

Si c’est plutôt de l’angoisse, on préfèrera la camomille romaine. On l’appliquera de la même manière.

Les deux huiles peuvent être de surcroît respirer directement sur le flacon par grande inspiration. On fermera les yeux pour pas que ça pique!

On pourra également les utiliser en perfusions aromatiques et respirer régulièrement les poignets.

manque de concentration

Une interrogation écrite, un exposé, un examen, bref, il faut travailler à la maison pour le jour J. Oui, mais il n’arrive pas à se concentrer. Il papillonne. Déjà, on peut lui proposer de réviser en marchant, en chantant sa leçon, etc. Parfois, ça aide bien.

Mais s’il n’arrive vraiment pas à se concentrer, on diffusera dans l’antre studieux un mélange d’essence de citron et d’HE de basilic, 10 minutes par heure, pas plus.

il a du mal à s’endormir

Après les conseils classiques d’endormissement, il y a aussi le shiatsu qui peut être un bon outil d’accompagnement pour les troubles du sommeil.

Si vous voulez utiliser les huiles essentielles, on aimera la lavande officinale ou la mandarine, comme chez le bébé. Mais pour les plus grands, on fera un léger massage du plexus solaire avec une ou deux gouttes d’HE et/ou on lui fera se frotter les poignets avec une goutte d’HE, en perfusion aromatique.

Pour les adultes

Les adultes, peuvent reprendre les mêmes conseils que les enfants pour les pathologies ORL. On aura tendance à préférer l’eucalyptus globulus pour les toux grasses et les sinusites. On gardera le ravintsara pour booster l’immunité, en prévention et en guérison des soucis ORL.

les nausées

Elles peuvent être dues à plusieurs facteurs: stress, troubles hormonaux, problème du système digestif, etc.

On conseille souvent l’HE de gingembre. On en prendra une goutte sur un comprimé neutre 3 fois par jour.

j’ai mal à la tête

Les maux de tête sont de différentes natures: céphalées de tension, migraine, mal de tête.

Ici, on pourra essayer la menthe poivrée. On fera tomber une goutte d’HE sur un index. On frottera nos deux index l’un contre l’autre puis on ira se masser doucement les tempes. Odeur mentholée et sensation de fraîcheur quasi immédiate garantie. Attention en revanche de ne pas glisser sur les yeux. Les HE sont irritantes pour les muqueuses.

les courbatures après un effort

Le beau temps revient, les températures s’adoucissent, on décide de reprendre le sport. Mais les premières fois on y va peut-être un peu trop fort. Et les lendemain, ça tire de partout. Pour éviter cela, on diluera à 30% de l’HE de gaulthérie couchée dans de l’huile végétale d’arnica. On massera les zones que l’on fait particulièrement travailler (jambes, bras, abdominaux, etc.).

Petit bémol, la gaulthérie sent très fort. Même s’il est conseillé d’appliquer le mélange matin et soir pendant quelques jours, les collègues de bureau pourraient se retourner sur votre passage. On pourra remplacer la gaulthérie par un mélange de romarin à cinéole et d’eucalyptus citronné. (Mais franchement, c’est vraiment la gaulthérie la plus efficace)

anti-rides?

Mais oui! Les He peuvent aussi nous aider à estomper les effets du temps. On aime ici l’hélychrise italienne, appelée aussi immortelle. On rajoute juste une goutte d’HE dans sa crème de nuit et le tour est joué. On prendra gare à éviter le contour des yeux. Les HE sont irritantes pour les muqueuses.

Pour plus de conseils sur les HE et la beauté du visage, c’est par ici.

piqûre d’insecte

A tous les âgâes, on peut se faire piquer par un moustique, une abeille, une guêpe, une araignée, etc. Dans ce cas, vous pouvez appliquer directement sur la piqûre de la lavande aspic. Sur les petits, on préfèrera la lavande officinale. Appliquer l’HE tous les 1/4 d’heure si besoin jusqu’à soulagement.

les coupures, brulûres, blessures

Votre meilleure amie ici sera encore la lavande officinale. A appliquer directement sur la plaie. Attention, ça pique! Mais grâce à ses vertus cicatrisantes, apaisantes et antiseptiques, la lavande fera des miracles.

cicatrices peu esthétiques ou douloureuses

Plusieurs HE sont utilisables: l’immortelle, le bois de hô, la ciste, la lavande officinale.

On peut même faire un mélange de ces quatre HE dans une synergie: on prendra 50ml d’huile végétale de rose muscat dans laquelle on diluera 2ml d’immortelle, 3ml de bois de hô, 1ml de ciste et 1ml de lavande officinale.

 

Pour les femmes enceintes

Par principe de précaution, les femmes enceintes n’auront pas le droit d’utiliser les HE lors du premier trimestre.

En revanche, à partir du deuxième trimestre, certaines huiles peuvent être utiliser. Il suffit de reprendre celles qui sont autorisées pour les bébés.

On pourra rajouter le gingembre et l’estragon pour les nausées et la constipation.

En revanche, la femme enceinte ne doit jamais masser son ventre avec les HE. Il faut rappeler que comme pour les médicaments classiques, les huiles essentielles sont considérées comme suspectes pendant la grossesse. Il est toujours plus prudent de demander systématiquement l’avis de votre gynécologue-obstétricien, de votre sage femme ou à minima du pharmacien avant d’utiliser les HE lors de votre grossesse.

Pour les femmes allaitantes, on reprendra les mêmes consignes que pendant la grossesse. Certaines huiles pourraient passer dans le lait et avoir des comportements toxiques pour le bébé.

Comment conserver les huiles essentielles et les synergies

Avant tout, vous préfèrerez les magasins bio et les pharmacies pour vos achats.

Les huiles essentielles doivent être vendues dans des flacons teintés en verre. Elles sont photosensibles, la lumière les dénature.
Pensez à toujours bien refermer vos flacons. Les huiles essentielles sont volatiles, ce sont les fameuses COV: Composé Organique Volatile.

On conservera les HE et les synergies dans des flacons en verre teinté bien refermés, à l’abri de la lumière. On évitera de même les gros changements de température.

D’autre part, on éloignera les HE des tubes d’homéopathie. Les COV risqueraient d’altérer l’efficacité des granules homéopathiques, surtout la menthe poivrée et les eucalyptus.

Conclusion

Si vous ne devez acheter qu’une seule huile essentielle, ce sera la lavande officinale. Elle règle bien des problèmes et peut être utiliser à tout âge.

Vous savez comment les bobos de la famille et les huiles essentielles peuvent faire bon ménage. Reportez-vous à l’article sur l’utilisation des huiles essentielles pour les précautions d’usage et les modes d’utilisation.

On teste toujours avant et on vérifie bien qu’on emploie le bon eucalyptus ou la bonne lavande en fonction de l’âge de l’utilisateur.

Attention, si vous souffrez de plusieurs maux, n’essayez pas de tout régler en même temps. Vous risqueriez de créer une situation de surdosage qui peut être très toxique. Procédez par priorité.

On demande à son médecin et à son pharmacien avant d’utiliser des huiles essentielles si on suit un traitement médical.

Si vous voulez plus de conseils, je vous reçois au cabinet avec plaisir.

Prenez soin de vous!

Crédits photos: agayon.com, passportsante.com, medisite.com, savonnerielamesangebleue.fr, aroma-zone.com, sante-guerir.notrefamille.com

 

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *