shiatsu et autisme


En avril dernier, à Paris, avait lieu le salon international de l’autisme. Le Syndicat Professionnel du Shiatsu était présent. Le shiatsu est en train de démontrer qu’il apporte beaucoup à ses personnes en position de fragilité.

Qu’est-ce que l’autisme?

Il y a plusieurs formes d’autisme. On fait un grand écart entre l’Asperger surdoué et l’autiste sévère non verbal.

Le Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre chargé des personnes handicapées décrit l’autisme comme suit.
L’autisme est un trouble neuro-développemental précoce qui dure toute la vie. Il n’existe pas, à l’heure actuelle, de médicament spécifique pour l’autisme, mais une prise en charge adaptée permettant de mieux vivre avec l’autisme. 
L’autisme peut être repéré avant l’âge de 2 ans, mais le diagnostic est possible tout au long de la vie.

Trois facteurs sont distingués dans l’autisme ; la génétique, le développement cérébral et le comportement. Ces trois facteurs sont en interaction constante, et ce toute la vie.

L’autisme se manifeste par des troubles de la communication, des intérêts ou activités obsessionnels, des comportements à caractère répétitif, ainsi qu’une forte résistance au changement. La personne présente aussi souvent des hyper ou hypo-sensibilités sensorielles (sons, lumière, couleurs, toucher…). Tous ces signes s’expriment avec des intensités variables.

L’autisme est souvent associé à d’autres troubles (épilepsie, hyperactivité, déficience intellectuelle, troubles du sommeil, troubles alimentaires…).

On estime que l’autisme toucherait 1 personne sur 100.

Ce qui caractérise toutes les formes d’autisme est un décalage entre ce qui se passe à l’intérieur et à l’extérieur. La personne autiste ne rentre pas dans les cases. Elle a du mal à comprendre et utiliser les codes de notre société.

Le shiatsu et l’autisme

contact physique – moment de connexion

La personne souffrant d’autisme a un problème de connexion avec son environnement. Accepter le toucher est une manière de ramener la personne ici et maintenant. Ca l’aide à sortir de sa bulle.

relaxation – apaisement sensoriel

Souvent en hyper stimulation sensorielle, le shiatsu apporte un moment de détente et de lâcher prise. Cela prendra certainement plusieurs séances afin d’instaurer la confiance du lieu et du spécialiste en shiatsu. Mais c’est possible et très profitable pour les autistes.
Nous connaissons différents points à travailler par les pressions shiatsu qui apaisent les sens. Ces points seront aborder tout en douceur et stimuler à chaque séance si l’enfant ou l’adulte autiste le permet.

et toujours des bienfaits physiques et énergétiques

Outre toutes les particularités que le shiatsu apporte aux personnes autistes, il y a toujours bien évidemment les bienfaits physiques et énergétiques. L’objectif restant de recréer une harmonie entre l’anatomie et l’énergie de vie.
Chez les personnes autistes, le chant énergétique est perturbé. Les pressions shiatsu vont réharmoniser cette énergie.
D’autre part, certains gestes répétitifs et l’emploi parfois inadapté du corps créer des déséquilibres physiques. Le shiatsu va permettre de réharmoniser également l’enveloppe corporelle.

la rythmicité, clé de la prise de conscience de son corps

Plusieurs professionnels de santé, comme Suzanne Maeillo, ont travaillé sur le sens du toucher chez les autistes. La rythmicité, la répétition du geste à un rythme donné, permet à la personne autiste de reprendre conscience des limites de son corps. Autiste de haut niveau Brigitte Harrisson l’explique très bien dans son ouvrage “l’autisme expliqué aux non-autistes” aux Editions Trecarré. Elle nous dit que lors d’une crise, un autiste perd contact avec son enveloppe corporelle. Cette sensation provoque douleurs sensorielles et angoisse profonde. Se reconnecter avec son corps peut prendre longtemps. Les gestes répétitifs accélèrent cette récupération.
Le shiatsu est un bel exemple de rythmicité par le toucher.

Expérience personnelle

A volunteer plays with Lena, a 8-year-old autistic child, on March 24, 2017 in Courbevoie, north-west of Paris, at the Lud’Eveil center for children with autism, which uses the “3i” developmental method, based on games.
The ninth annual World Autism Awareness Day will be marked on April 2, 2017. / AFP PHOTO / MARTIN BUREAU

Depuis septembre 2017, j’accompagne une enfant d’aujourd’hui 9 ans autiste non verbale dont le niveau de psycho-motricité a été évaluée à 18-24 mois.
Sans expérience particulière avec les autistes, je me suis jetée dans l’aventure. Et quel cadeau! Cette enfant reçoit mieux qu’une grande majorité d’entre nous. Les séances sont chaotiques: elle se relève ou change de positions toutes les minutes. Elle s’allonge en travers du tatami ou reste parfois assise. Il faut toujours s’adapter et surtout la regarder et l’écouter. Plus d’une fois, elle a pris ma main et l’a placée là où elle souhaitait que j’agisse. Ce sont des moments assez magiques. L’enfant sent et sait ce dont elle a besoin. Et par un simple geste elle me le fait comprendre. Et alors, bien entendu, je m’exécute.
Cette enfant a retrouvé un rythme de sommeil régulier et des nuits sereines. Elle utilise désormais ses bras, avant elle ne portait quasiment rien. Depuis le mois de novembre 2017, elle se rince les cheveux toute seule. Et sa maman peut enfin lui laver le dos. Avant, elle n’acceptait pas qu’on touche cette partie de son corps.
Depuis qu’elle a commencé le shiatsu, les bénévoles qui s’occupent d’elle quotidiennement ont remarqué qu’elle progresse beaucoup plus vite qu’auparavant: elle est plus présente, plus apaisée, fait moins de colère et s’intéresse plus aux activités qui lui sont proposées.

Le shiatsu aide vraiment cette enfant dans son quotidien.
Et personnellement, elle m’apporte aussi beaucoup. C’est une enfant pleine de vie avec un sacré caractère et une grande sensibilité. Elle occupe une place à part dans mon cabinet.

Si vous êtes parents de personnes autistes, n’hésitez pas à vous rapprocher d’un spécialiste en shiatsu. Vous trouverez forcément quelqu’un près de chez vous sur l’annuaire du Syndicat Professionnel de Shiatsu.

Prenez soin de vous et surtout prenez soin d’eux!

Sources et crédits photos: handicap.gouv.fr, chotard.info, mamanpourlavie.com, rtl.fr

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *