migraine et shiatsu


En France, 12,5% de la population souffrirait de migraine, dont 1,7 millions de “migraineux qui s’ignorent”, confondant migraine et maux de tête. Or, la migraine est un (terrible!) mal de tête bien différent des céphalées classiques. La migraine touche 3 à 4 fois plus les femmes et débute souvent à la puberté.

Particularité de la migraine

Comme on le voit bien sur la photo, la migraine déclenche une douleur sur une moitié du crâne.
Elle peut être lancinante ou pulsatile. La douleur s’installe progressivement et dure de 4 heures à 3 jours si aucun traitement n’est pris.
La plupart du temps, le sujet en crise de migraine est hyper sensible au bruit, aux odeurs, à la lumière. Le moindre mouvement peut engendrer une douleur insupportable. Il est aussi possible d’avoir un malaise tellement la douleur est intense. Des nausées peuvent aussi apparaître et dans les cas extrêmes des vomissements. Certaines migraines peuvent vous clouer au lit plusieurs jours (parole d’ancienne migraineuse!).
Avant tout, il faut aller consulter votre médecin pour lui décrire votre douleur. Ainsi il pourra vous prescrire un traitement. Plus ou moins efficace. Mais ne désespérez pas, le shiatsu est là pour vous aider! Mais pas que. L’alimentation a aussi un grand rôle à jouer.

Les causes probables des migraines

migraine ophtalmique

Elles peuvent être dues à un problème de vue comme l’astigmatie, la presbytie, l’hypermétropie ou une insuffisance de convergence. Vérifiez avec votre ophtalmologiste que vos lunettes sont toujours adaptées à votre vue.
Parfois, la migraine ophtalmique peut être la manifestation d’un glaucome.

les migraines dues à l’arthrose des cervicales

La mauvaise nouvelle ici est que l’arsenal des traitements ne pourra pas résoudre la cause de vos migraines (on ne guérit pas l’arthrose) mais il sera seulement possible d’atténuer la douleur.
Les cervicalgies (douleur des cervicales) seront fréquemment associées à la migraine.

et si la migraine était liée aux hormones?

Il est effectivement légitime de se poser la question. Souvent les femmes souffrent de migraine juste avant et/ou pendant les menstruations. La médecine n’explique pas encore le lien direct entre cycle menstruel et migraine. Des suppositions sont émises sur la vasodilatation.

Si la douleur est brusque et sans raison apparente, consultez immédiatement votre médecin ou allez à l’hôpital. C’est peut-être une urgence.

Huiles essentielles, alimentation et autres astuces naturelles

Conseils naturo

En fonction du type de migraine dont vous souffrez, on pourra vous conseiller d’utiliser différentes huiles essentielles. Votre premier réflexe devra être la menthe poivrée. Vous appliquerez une goutte directement sur les tempes. Sensation de fraîcheur garantie! Mais attention à ne pas en mettre dans les yeux…

La migraine peut être un signe d’une allergie ou d’une intolérance alimentaire. Soyez attentifs à ce que vous avez mangé les dernières 24 heures précédant votre migraine. Vous pourriez identifier un aliment qui serait déclencheur.

Hydratez-vous!

Certaines migraines ou céphalées sont déclenchées par un manque d’eau. Notre cerveau en a besoin. Le conseil de base en naturopathie est de huit de verres d’eau par jour.

Astuce: après un repas bien arrosé, buvez un grand verre d’eau avant de vous coucher, voire deux. Si vous n’avez pas de problèmes de coagulation du sang ou que vous n’êtes pas en période de menstruation, prenez 1g d’oméga 3 DHA. Promis, le lendemain matin vous aurez beaucoup moins au crâne, voire pas du tout.

Aérez votre intérieur

Les migraines peuvent être déclenchés par des réactions allergiques. Les acariens, la poussière envahissent nos foyers. Ouvrez les fenêtres! Changez d’air! Une pièce doit être aérée minimum 15 minutes par jour, fenêtre grande ouverte. Et lorsqu’il ne fait pas trop froid dehors, pensez à laisser vos fenêtres en position oscillo-battante. Ou laissez la fenêtre entre-ouverte. Pensez bien à les refermer en sortant de votre domicile en revanche…

Shiatsu et migraine

Pour les migraines, après une anamnèse complète, le Spécialiste en shiatsu aura des indices sur les éléments déclencheurs. Peut-être les connaissez-vous déjà? Il y aura, comme pour les céphalées de tension, un travail sur le rachis cervical et la tête. Ce travail sera à associer avec une prise en charge global (ça tombe bien, c’est le leitmotiv du shiatsu!) des tensions et troubles énergétiques dont vous pouvez souffrir.

Pour ceux qui me connaissent déjà, vous savez que mon shiatsu est d’abord structurel et que l’énergétique orientale arrive comme outil supplémentaire mais non comme approche primaire. Pourtant, dans le cas des migraines, elle est fort utile.
Pour des migraines ophtalmiques, on accordera plus d’importance au travail sur le foie.
Pour les migraines liées au cycle menstruel, on fera un tour d’horizon des glandes du système endocrinien en palpation directe, indirecte ou via les points gâchette situés sur les méridiens.

Quelque soit le style de shiatsu que vous recevrez, le travail vous sera bénéfique. Dans le cadre d’un suivi régulier, le shiatsu vous aidera à espacer les crises de migraine.

 

Prenez soin de vous!

 

Sources et crédits photos: Henry P et coll. : La migraine en France, j Libbey Eurotext 1993, Lantéri-Minet M, Lucas C, Leroy L : Etude FRAMIG 99, Rev Neurol 2000 ; 156(suppl 1). Abstr T7-T10, monchiro.ca, migraine.fr, sante-medecine.journaldesfemmes.fr,

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *