maux de ventre et shiatsu


Les maux de ventre sont divers et variés. Spasmes, diarrhées, constipations, ballonnements, brûlures d’estomac, douleurs menstruelles, etc.

Leurs origines le sont tout autant. Infections passagères, défaillance d’un organe, trop plein émotionnel, etc.

Toutes ces manifestations douloureuses peuvent nous empoisonner la vie.

Ne désespérez pas, le shiatsu est là!

Shiatsu et maux de ventre

Etrangement peut-être, le travail de shiatsu pour des maux de ventre ne viendra pas immédiatement sur la zone douloureuse. Tout un travail sera fait sur le dos et les membres en fonction du mal qui vous dérange.

Au niveau du dos, on retrouvera des points gâchettes qui communiquent avec le ventre et directement avec vos organes via le système nerveux périphérique et les méridiens d’acupuncture.

Au niveau des membres aussi, nous avons des points d’acupuncture qui nous permettent de travailler le système digestif comme par exemple le F3 (3ème point du méridien du Foie) sur le pied ou le MC6 (6ème point du Maître Coeur) près du poignet ou le 4GI (4ème point du Gros Intestin) entre le pouce et l’index.
Une fois les zones distales traitées, le travail du hara (ventre en japonais) pourra débuter.
Je ne vous cache pas que les sensations pourront être étranges, surtout si l’on n’a pas l’habitude de se faire masser en général.

Comment ça fonctionne?

Les pressions et les mobilisations effectuées sur votre abdomen agiront sur trois aspects des organes:

  • motricité: déplacements passifs des organes provoqués par des mouvements du corps
  • mobilité: mouvement entre deux organes ou un organe et la paroi du tronc, le diaphragme ou une autre structure du système musculo-squelettique
  • motilité: mouvement intrinsèque des organes de fréquence lente et de faible amplitude

Pour se faire, le spécialiste en shiatsu travaillera sur des points précis de différents méridiens qui passent dans votre ventre: principalement le Rein, l’Estomac, la Rate et le Vaisseau Conception.

Il y a aussi un aspect anatomique: le fameux plexus coeliaque (il aura droit sous peu à un article rien que pour lui). Ce plexus est un élément incontournable du système nerveux autonome (SNA). En agissant sur les ganglions nerveux qui le composent, le shiatsu communique directement avec le SNA pour vous procurer une détente profonde et contribuer à apaiser les troubles de l’appareil digestif.

Conclusion

Le shiatsu peut vous accompagner à soulager plusieurs manifestations douloureuses de votre abdomen. Sera effectué un travail aussi bien anatomique (SNP) qu’énergétique (méridiens).
Le travail en profondeur et suivi sur plusieurs séances sera un outils essentiel à votre mieux-être.

Sources et crédits photos: HEBGEN Éric, Ostéopathie viscérale, principes et techniques, 2ème édition, Éditions Maloine, 2016; psychologies.com; pinterest.com

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *