Shiatsu


origine Shiatsu en Japonais

Le Shiatsu, c’est quoi ?

Shiatsu signifie étymologiquement « pression avec les doigts » (Shi = doigt, Atsu = pression). Il s’agit d’un art du toucher dont l’origine se trouve au Japon, reconnu là-bas comme une thérapie à part entière. D’ailleurs, au Japon, on retrouve des “cliniques de Shiatsu”.

tokujiro namikoshi shiatsu JaponL’origine du Shiatsu

Au début du 20ème siècle, le japonais Tokujiro Namikoshi (1905-2000) a été à l’origine de la création du Shiatsu moderne, issu du massage traditionnel japonais.

C’est à l’âge de sept ans, alors qu’il tentait de soulager les malaises de sa mère souffrant de polyarthrite rhumatoïde, qu’il a constaté qu’elle se sentait mieux lorsqu’il usait de pressions avec ses pouces au lieu d’effleurements et de massages. 

Namikoshi a mis l’accent sur la physiologie et l’anatomie. Quelques années plus tard, Shizuto Masunaga, élève de Namikoshi, a réintroduit l’énergétique orientale (théorie des méridiens – médecine traditionnelle chinoise) à la pratique du Shiatsu. Cela n’a pas plu à Namikoshi qui l’a invité à développer cette nouvelle théorie ailleurs que dans ses établissements. C’est ainsi que Masunaga a sillonné le monde pour faire découvrir son “Zen Shiatsu” (technique la plus répandue en Occident mais très peu connue au Japon).

C’est ainsi que l’on retrouve aujourd’hui deux courants de Shiatsu principaux :

  • le Shiatsu de Namikoshi, le plus répandu au Japon, où le praticien se concentre sur les techniques pures, l’anatomie et la physiologie. Aujourd’hui diffusé au Japon par le Japan Shiatsu College et en Europe par la Namikoshi Shiatsu Europa.
  • le Shiatsu Zen de Masunaga, plus connu en Occident qu’au Japon, basé sur les méridiens et la médecine traditionnelle chinoise.

Le Shiatsu au Japon

Shiatsu Drapeau Japon

Tokujiro Namikoshi élabora une méthode d’enseignement pour l’application du Shiatsu qui fut reconnue par le ministère de la Santé et de l’Education au Japon en 1955.

Son exercice est autorisé par l’obtention d’un diplôme d’Etat.

Ce ministère japonais définit le Shiatsu comme « traitement qui, appliquant des pressions avec les pouces et les paumes sur des points déterminés du corps, corrige les irrégularités, maintient et améliore la santé, contribue à soulager diverses maladies (gênes, douleurs, stress, troubles nerveux, etc) et active la capacité d’auto-guérison de l’organisme. Il ne provoque pas d’effets secondaires ».

De plus en plus utilisé dans les centres de bien-être ou certains hôpitaux, le Shiatsu fait partie des pratiques d’hygiène thérapeutique.

Le shiatsu en Europe

Le Parlement Européen a voté une résolution, le 29 Mai 1997, reconnaissant le Shiatsu comme une des huit méthodes de médecine complémentaire “digne d’intérêt”. Ce texte laisse supposer que la décision d’officialiser sa pratique comme pratique de soin à part entière incombe désormais aux Etats membres…

Le Shiatsu de style Namikoshi est représenté en Europe par la Namikoshi Shiatsu Europa, présidée par Maître Shigeru Onoda Sensei. Il a su adapter les techniques de Namikoshi à la physionomie occidentale.

En France, le 25 juillet 2015, le métier de « Spécialiste en Shiatsu » est reconnu au journal officiel par l’arrêté du 17 juillet 2015. Cette reconnaissance officielle de l’Etat Français de notre pratique du Shiatsu est une avancée fondamentale aussi bien pour les praticiens que pour le grand public.

Ce statut ne peut être délivré qu’uniquement par le Syndicat des Professionnels de Shiatsu (SPS) dont je suis adhérente, ainsi que membre de la commission évaluation et responsable communication.

Nous attendons avec hâte les publications médicales visant à prouver l’efficacité du shiatsu. Le Japon l’a fait depuis les années 1950. La France s’y attèle enfin!

Trois thèmes sont en ce moment à l’étude: le shiatsu et l’amylose cardiaque avec le Professeur Thibault Damy Cardiologue au CHU Henri Mondor à Créteil, le shiatsu et la pédo-psychiatrie avec le Docteur Catherine Zittoun Chef de pôle 141ème secteur de psychiatrie infantile de Paris, le shiatsu et la douleur avec le Docteur David Charrier Anesthésiste au CHU de Saint Etienne.

Articles en lien avec le shiatsu

Lombaires et carré des lombes
Trapèze 
Ostéopathie ou shiatsu? Identiques, compatibles ou complémentaires?
Anatomie de l’épaule
L’effet rebond ou l’effet camion
Douleur des pieds le matin
Diaphragme
Lien dents-organes / posture
Les preuves scientifiques du shiatsu
L’appareil digestif et le shiatsu
Hormones, système endocrinien
Le système cardio-vasculaire
La colonne vertébrale
La dépression et le shiatsu
Système parasympathique et shiatsu
Shiatsu et grossesse, compatible?
Le malaise vagal
Shiatsu pour les enfants
Homéostasie, ça veut dire quoi?
Thyroïde, fonctionnement et pathologies
Le shiatsu et le sommeil
Sciatique douloureux ou sciatalgie et shiatsu
Le squelette et les os
Les muscles et le mouvement
Les attaches musculaires, les relations os/muscles
Les pathologies musculaires
Arthrose ou ostéoarthrite
Shiatsu et autisme
Shiatsu et cancer
Stress – Comment le shiatsu aide à gérer le stress?
Migraines – shiatsu à la rescousse
Fatigue, épuisement moral et physique
Le lien corps-esprit